Norns

Caractéristiques

Norn Femelle

  • Taille : grande
  • Région : Cimefroides du Nord
  • Capitale : Hoelbrak
  • Organisation sociale : anarchique. Les Norns n’ont ni armée, ni gouvernement ; ils n’ont en fait même pas de véritable organisation sociale. Indépendant et solitaire, un Norn peut toutefois gagner de l’estime et de l’influence auprès de ses pairs en accroissant sa renommée en tant que chasseur.
  • Tempérament : individualistes, bornés, fiers, bourrus.
  • Propriété spécifique : elle est conférée à chaque Norn en fonction de son Totem animal (Ours, Loup, Corbeau et Léopard des neiges).
  • Ennemi interne : les Fils de Svanir qui vénèrent Jormag, le dragon de glace.
  • Particularités : les Norns sont physiquement plutôt proches des humains si l’on excepte leur taille et leur force supérieures. Ces demi-géants sont assez endurants pour survivre seuls dans les montagnes tout en traquant une proie. Chacun est autonome et libre de ses actes : il n’est pas dans la nature de cette race d’agir ou de prendre des décisions en groupe. Ils vénèrent les esprits d’animaux totems comme l’ours ou le loup, et peuvent notamment prendre une forme mi-norn/mi-ours au combat pour accroître leur puissance déjà considérable. Toutefois, un groupe de Norns pervertis (les Fils de Svanir) ont tourné leur dévotion vers Jormag, le dragon de glace, qu’ils considèrent comme totem suprême.

Histoire

Norn Male

Autrefois, les Norns peuplaient les Lointaines Cimesfroides du nord de la Tyrie. Mais il y a environ un siècle, le dragon de glace, Jormag, qui sommeillait sous la surface du Lac Drakkar s’est réveillé et a forcé les Norns à quitter leur territoire, y compris les plus grands chasseurs. La race a donc migré au sud, aux abords de la Kryte et vers les Cimesfroides du Nord, jadis peuplées par les Nains de Deldrimor, avant qu’ils ne sacrifient leur existence à la surface lors de la bataille contre les Destructeurs.

Comme la plupart des Nains partaient en guerre dans les profondeurs de la terre, les Draguerres, esclaves, purent enfin se libérer de leurs chaînes et entreprirent de s’installer à la place de leurs anciens maîtres. Et ils n’entendent pas céder une once de leur nouveau domaine fraichement conquis aux Norns venus des montagnes septentrionales. Les Cimefroides sont donc devenues l’objet d’une lutte acharnée pour un territoire, opposant les Norns aux Draguerres.

Bien qu’aucune alliance n’ait jamais été conclue explicitement entre les deux races, Norns et Charrs ne sont pas hostiles. Comme d’un accord tacite, chaque camp respecte la force de l’autre. Si des incidents surviennent de temps à autre entre individus isolés, les Charrs n’ont jamais semblé nourrir d’ambitions conquérantes au sujet des Norns, contrairement aux humains.

Les Norns ont gardé quelques liens avec les humains depuis leur combat commun contre les Destructeurs. Mais ce contact s’est un peu altéré avec le temps, compte tenu des tempéraments sociaux radicalement différents des deux peuples. A titre d’illustration, les Norns éprouvent un soupçon de dédain vis-à-vis de la reine de Kryte qu’ils jugent trop “molle” dans sa manière de gouverner.

Eir Stegalkin et son loup Garn