Nécromant

Nécromant


De tous les lanceurs de sorts que vous pouvez choisir d’incarner, le nécromant est celui qui manie la magie la plus noire. Véritable moissonneur des âmes, il sait récupérer la force vitale des défunts, pour mieux l’exploiter ensuite. L’invocation de démons, de squelettes et autres abominations n’a pas de secrets pour lui, de même que la variété de techniques occultes lui permettant de contrôler la zone où il se trouve.

Pourtant, quoi que les autres en disent, la nécromancie n’est pas maléfique par essence. Ceux qui la connaissent et la pratiquent savent qu’elle est l’art qui relie la vie et la mort.

Le gameplay

Le gameplay du nécromant s’articule autour de plusieurs types de compétences, dont : les invocations, les puits et les marques... Il joue également beaucoup sur les altérations, en l’occurrence avec ses compétences de corruption. L’armure légère dont il s’équipe ne l’empêche pas d’être résistant, notamment grâce à sa gestion de la force vitale.

Capacité spéciale : le linceul de mort

Linceul de Mort

La puissance du nécromant se construit autour de cette fameuse force vitale. Récoltée par différents moyens, cette énergie vient former comme une extension du nécromant lui-même : grâce à elle, il pourra sortir de son enveloppe charnelle et échapper à la mort, puis s’en servir pour anéantir ses opposants.

La réserve de force vitale peut être remplie de deux façons :

  • Lors de la mort d’un ennemi : le nécromant en gagne chaque fois qu’une créature meurt près de lui.
  • Le vol de force vitale : de nombreuses compétences permettent au nécromant d’acquérir directement de la force vitale, en l’aspirant de ses cibles.

À partir d’un certain niveau de force vitale, le nécromant peut choisir de s’en servir pour activer son linceul de mort (touche F1). La barre de compétences du joueur est alors modifiée. Les compétences offertes par le linceul ce mort peuvent être consultées dans notre Skills Tool.
Le linceul de mort se termine lorsque la réserve de force vitale est épuisée ou lorsque le joueur le décide. Ses compétences consomment de la force vitale. En reprenant sa forme normale, il récupère les points de santé qu’il avait au moment d’activer le linceul.

Outre son linceul de mort, le nécromant dispose d’un arsenal de sorts en tous genres. Il peut notamment provoquer la terreur chez ses adversaires et leur infliger des dégâts directs… Mais ce n’est pas sa seule spécialité.

Un nécromant charr invoquant trois serviteurs squelettiques

Les serviteurs

Il existe plusieurs sorts d’invocation de démons, mort-vivants et autres serviteurs. Ces sorts ne requièrent pas de cadavre à exploiter, les invocations combattent au côté de leur maître jusqu‘à leur mort.

Ces compétences fonctionnent toutes de la même manière : dès que la créature attendue apparaît et tant qu’elle est en vie, le sort est remplacé par un autre dont le rôle est de se débarrasser de l’invocation, avec un bénéfice à la clé. Selon la nature du serviteur, ce sacrifice peut soigner le nécromant d’une importante quantité de santé, infliger des conditions aux ennemis proches, ou encore exploser dans une nova mortelle.

Les puits

Les puits sont des sorts de zone que le nécromant déploie autour de sa position. Ils ont des effets durables qui gênent ou blessent les ennemis et aident les alliés. Un nécromant ne peut avoir qu’un puits actif à la fois.

Les marques

Ce sont des sortes de pièges magiques, spécifiques à l’utilisation du bâton. Leur effet se déclenche lorsqu’un ennemi marche dessus. Ils peuvent leur infliger altérations et peur.

charr nécromant

Les sceaux

Le nécromant dispose de quelques sceaux. Ces compétences utilitaires possèdent un effet actif et un effet passif. L’effet actif se déclenche à chaque activation du sceau. L’effet passif ne se désactive que lors du rechargement du sceau, mis à part ça, il est permanent : le simple fait de l’équiper confère un avantage ou une amélioration.

Les compétences spectrales

Les compétences spectrales permettent de se mouvoir ou se protéger comme le ferait un spectre, ou encore utiliser son étreinte glacée sur un ennemi pour le ralentir.

La corruption

Pour lancer ses compétences de corruption, le nécromant s’inflige lui-même des altérations ( saignement, faiblesse, empoisonnement… ) afin d’en faire souffrir plus encore ses ennemis.


Les armes

Les armes du nécromant lui permettent d’axer son jeu en fonction du contexte et de son style :

Arme à deux mains

Ennemi fuyant de terreur

  • Bâton : Cette arme oriente le combat sur les effets et conditions que le Nécromant peut infliger. Rapidité conférée aux alliés, empoisonnement des ennemis sont les effets des sorts de cette arme, qui sont mis en place via des marques ou sorts de zone.

Main Principale

  • Dague : Sacrifice et Vampirisme caractérisent cette arme, dont les sorts vous permettent de gagner de la force vitale et de la santé, ou d’en sacrifier pour infliger des dégâts.
  • Hache : Les sorts liés à cette arme sont destinés à infliger des dégâts directs à l’ennemi.
  • Sceptre : Egalement axé sur les dégâts, ceux-ci ont une portée plus large qui permet d’atteindre plusieurs ennemis (sorts de zone).


Main secondaire

  • Cor de guerre : Permet de définir un périmètre de sécurité autour du nécromant, dissuadant les ennemis de s’approcher en les terrorisant et en leur infligeant des dégâts.
  • Dague : Inflige des dégâts liés aux conditions de l’ennemi.
  • Focus : Sort de zone et marque infligeant des conditions.


À partir de cette analyse, il est possible de définir différents styles de jeu permettant de créer des variations dans les combats grâce aux deux sets d’armes interchangeables en combat.

Exemple :

L’utilisation d’un Sceptre accompagné d’un focus permet d’entrer dans une phase de combat offensive orientée sur les dégâts de zone. Ce style de combat pourrait être complété par l’utilisation d’une Dague avec une Cor de guerre pour conserver un aspect défensif vampirique.

Armes aquatiques

Sous l’eau, le Nécromant peut utiliser aussi bien une arme à distance qu’une arme de corps à corps :

  • Trident et Lance : le trident est une arme aquatique à distance axée sur des lancements de sorts tandis que la lance joue sur le déplacement et le corps à corps.

Nécromant lançant siphon de vie


Les aptitudes

Les aptitudes du nécromant :

  • Méchanceté : augmentation de la puissance et des durées des altérations.
  • Malédictions : augmentation de la précision et des dégâts par altérations.
  • Magie de la mort : augmentation de la robustesse et de la durée des avantages.
  • Magie du sang : augmentation de la vitalité et de la guérison.
  • Moisson des âmes : augmentation de la chance d’effectuer des coups critiques et de la réserve de force vitale.

Un joueur pourra répartir ses points d’aptitude en fonction des caractéristiques qu’il souhaite augmenter mais il pourra aussi choisir de privilégier d’autres aspects :

  • Un nécromant voulant utiliser au mieux ses serviteurs augmentera la Magie de la mort pour les rendre plus robustes et la Magie du sang pour leur faire utiliser du vol de vie et soigner leur maître ou bien leur faire récupérer les altérations.
  • Pour avoir une meilleure utilisation des puits, un nécromant peut augmenter la Magie du sang. Les améliorations de puits qu’elle propose sont par exemple le vol de vie, un rechargement plus rapide, ou la création d’un puits en relevant un allié. La Magie de la mort propose aussi l’ajout de protection quand un puits est lancé, et l’une des aptitudes de Malédictions donne la possibilité de cibler l’endroit où l’on veut créer le puits.
  • L’amélioration de la dague et du vol de vie se fera surtout par l’amélioration de la Magie du sang.
  • La Moisson des âmes permet de voir son Linceul de Mort grandement amélioré si l’on choisit les bonnes aptitudes.
  • La branche d’aptitudes de Malédictions propose plusieurs possibilités d’améliorations d’altérations.



Retrouvez la totalité des compétences et des aptitudes du nécromant sur le Skills Tool de Luna Atra