Combos, soin et mort

Les combinaisons inter-professions

Dans Guild Wars 2, l’interaction entre les différentes professions va au-delà de la guérison ou de l’amélioration (buff). En effet, il est possible de combiner les compétences de différentes professions.

Par exemple, un guerrier peut tirer une balle de fusil à travers le Champ Statique lancé par un élémentaliste. Il charge ainsi la balle en électricité pour infliger des dégâts supplémentaires.

Dans un autre style, l‘élémentaliste peut projeter un Mur de feu face à un groupe d’ennemis. Le guerrier peut alors pénétrer ce mur de feu et utiliser Hache Cyclone (une attaque qui le fait tourner rapidement sur lui-même), projetant l’ensemble du mur vers les ennemis.

Remarques : dans Guild Wars 2, il n’est pas possible de body-block un ennemi. D’autre part, il n’existe pas de système de provocation (taunting).

Les influences de la race

La race du personnage affecte les performances du joueur puisqu’elle lui permet d’accéder à des compétences utilitaires raciales. Ces compétences sont conçues pour apporter des options supplémentaires. Elles accentuent le caractère unique de chacune des races.

Le joueur a aussi accès à des compétences raciales d‘élite telles que la Forme de Loup pour les Norns.

Remarque : les différences morphologiques entre les différentes races (taille, corpulence…) n’influent pas sur les capacités des joueurs (rapidité de course, saut…).

Combattant à terre

A terre ou à mort…

Dans Guild Wars 2, la perte de tous ses points de vie n’entraîne pas forcément la mort ! Lorsqu’un joueur perd toute sa santé, il bascule en mode “à terre”. Sa barre de vie est alors remplacée par une barre de conscience qui diminue chaque fois qu’il subit des dégâts mais diminue aussi d’elle même. Il obtient aussi 4 compétences spécifiques lui permettant de survivre au combat.

Les compétences du mode à terre sont spécifiques aux professions. Par exemple l’élémentaliste peut utiliser Glissement de terrain afin de ralentir ses ennemis en pleine course ou employer Forme de Brume lui permettant de se vaporiser en un véritable nuage de brume et ainsi se déplacer lentement pour s‘éloigner d’une zone trop dangereuse. Quant au guerrier, il peut choisir la compétence Vengeance qui lui permet de se relever et d’agir normalement et librement pendant un certain laps de temps, au bout duquel il s’écroule et ne peut plus employer aucune compétence à terre.

Un joueur à terre peut toujours être attaqué. Mais s’il arrive à terrasser un ennemi, il est sauvé : il se relève alors avec 25% de sa barre de santé et 1 seconde d’immortalité afin de reprendre part au combat.

Ici encore, la coopération entre les professions a une place importante. Lorsqu’il est à terre, le joueur peut utiliser une compétence lui permettant d’appeler ses alliés à l’aide. Dès lors, tout joueur se trouvant à proximité peut s’approcher et interagir avec lui afin de le relever. Certaines professions possèdent des compétences spécialisées capables de ranimer à distance un ou plusieurs alliés à terre. Ainsi, un guerrier qui utilise “Je vous vengerai” puis qui tue un ennemi près de ses alliés tombés à terre, sauve ses compagnons.

Lorsque la barre de conscience atteint le niveau zéro, le joueur est définitivement vaincu, il lui reste deux options :

  • il doit attendre d‘être réanimé par un allié ;
  • il peut directement ressusciter à un point de passage (lieu spécifique déjà découvert sur la carte) moyennant une petite contribution en or.

Remarques : un joueur peut choisir de ressusciter à un point de passage proche lorsqu’il est encore en mode à terre. Si un joueur n’a plus d’or sur lui, la somme sera prélevée directement sur son compte en banque. Si le joueur est fauché et qu’il n’a même plus d’or à la banque, il pourra alors profiter d’une belle et grande ballade gratuite…

Il n’y a pas de pénalité due à la mort. Toutefois, la réanimation d’un joueur récemment mis à terre à plusieurs reprises sera chaque fois plus longue.

Parade au bouclier

Le soutien

Dans Guild Wars 2, il n’existe aucune profession dédiée au soin. Si, si, vous avez bien lu ! Aucune…

Cela est rendu possible par l’emplacement réservé à une compétence de guérison dans la barre de compétence, et à l’ensemble du système de jeu qui renforce la coopération entre les joueurs tout en rendant chacun plus autonome.

La compétence de guérison

Cette compétence fait l’objet d’un emplacement spécifique dans la barre de compétences. Il ne s’agit pas pour autant d’une compétence de soin exclusive. En effet toutes les compétences dites “de guérison” possèdent un double effet.

De plus, certaines aptitudes permettent d’ajouter une fonction de soutien à certaines compétences. Par exemple, les élémentalistes ont accès à une aptitude permettant à Trident marin de soigner sur la zone d’impact.

Les différents modes de soutien

Au delà du soin pur qui permet de remonter la barre de santé, il existe de nombreuses possibilités pour soutenir ses alliés. En voici quelques exemples :

  • un guerrier peut s’interposer entre ses compagnons et les ennemis lançant des flèches et ainsi bloquer les projectiles ;
  • un élémentaliste peut lancer Vitesse du vent pour aider ses alliés à fuir les tirs ennemis ;
  • un élémentaliste peut invoquer un sort de glace pour geler ses ennemis sur place mais aussi conférer une armure de givre à ses alliés ;
  • un élémentaliste peut utiliser la compétence Geyser qui fait jaillir l’eau sur une zone, projetant ses ennemis au loin et soignant les alliés…

S’il le souhaite et si sa profession le lui permet, un joueur peut se focaliser sur le soutien de son équipe en équipant plus de la moitié de sa barre avec des compétences qui ont une fonction de soutien.

Compétence de soin